Comment bien rédiger pour le web ?

Quand on a procédé à la création d’un site et à sa mise en ligne, il est alors temps de démarrer son référencement pour ne pas qu’il reste dans l’ombre. Pour cela, il va falloir affûter sa plus belle plume, car la rédaction web est quasiment incontournable pour obtenir des résultats. Ici, vous trouverez un guide détaillé afin de bien rédiger pour le web.

C’est quoi rédiger pour le web ?

La rédaction web ou rédaction SEO (Search Engine Optimization) permet de produire un contenu ciblé et visible par les moteurs de recherche.

Des robots sont au service de Google. Ils crawlent et indexent vos sites. Quand ils parcourent les pages ils prennent en compte de nombreux éléments. Comme la présence de mots-clés dans votre contenu et leur densité ou alors le maillage interne et externe. Plus votre contenu sera pertinent et optimisé, plus il aura de chance de remonter dans les résultats en fonction d’une requête.

Bien rédiger pour le web consiste donc à rédiger à la fois pour l’internaute, aussi bien que pour Google.

Est-ce que votre contenu est visible ?

Tout d’abord, il convient d’examiner la position de votre site sur les moteurs de recherche. Votre site apparait-il en bonne position sur les pages de recherche ?

Pour que votre site et vos articles soient bien référencés il faut créer du contenu pertinent et optimisé. Puis, le retravailler constamment afin qu’il reste bien positionné par rapport aux concurrents.

Voici trois étapes pour être plus visible sur les moteurs de recherche :

Préparer sa rédaction

La première étape consiste donc à préparer le terrain. Autrement dit, il faut définir sa cible ou persona, étudier et faire une liste de mots-clés pertinents. Puis, trouver son sujet et sa mise en forme (infographie, blog, interview…) et le structurer.

Rédiger pour le web

Par la suite, vous pourrez commencer à rédiger. Il faudra penser à travailler vos titres, structurer les paragraphes et fournir un contenu long, riche et avec une bonne densité de mots-clés. Un contenu avec peu de mots risque d’être moins bien référencé. Dans l’ensemble, votre contenu doit être clair, consistant et concis.

Optimisation du contenu

Pour conclure, il faudra apporter une attention particulière à l’optimisation de votre contenu. Et ainsi prendre en compte les méta-données, le contenu on-page (URL, balises alt, images…) et le maillage, interne et externe.

Est-ce que votre contenu est engageant ?

Le contenu engageant ou de qualité invite l’internaute à la participation active sur le site (échange ou action), notamment grâce à des « call to action ».

Pour engager l’internaute, vous pouvez attirer l’attention en utilisant des mots forts, utiliser des visuels attrayants et placer des liens pertinents.

Après avoir rédigé et travaillé votre contenu, vous pourrez dans un second temps, insérer des liens vers ces pages optimisées. D’où l’intérêt d’ailleurs de bien savoir quelle page on veut positionner sur quelle expression. Vous pourrez faire du maillage interne. Ou alors utiliser des backlinks. Alors, il va falloir convaincre d’autres sites de les placer chez eux. Et quelle meilleure monnaie d’échange qu’un contenu unique ?

Un autre moyen d’obtenir des backlinks suite à la création d’une boutique en ligne peut être de créer soi-même un site de contenu sur le même sujet. Pour une boutique, il est indispensable de développer un minimum la description des produits à succès par exemple, mais aussi des pages mères qui introduisent une catégorie d’articles. Pour les moteurs, il va falloir renseigner les méta-données, rendre cohérent le contenu de la page par rapport à son titre, et surtout, ne pas aller piocher son texte ailleurs sur le net car la punition serait immédiate et sans appel.

Lire aussi : Redirection et référencement naturel